10474454_10204495279096363_7608051442219966632_nBonjour à tous,

Trois acquisitions récentes…trois suggestions.

Le numéro 7 de la revue Dragon spécial Aikido est sorti début janvier 2015. Ce magazine auquel j’avais brièvement collaboré à ses tout débuts, nous propose cette fois-ci, parmi tant d’autres choses, un entretien avec un grand monsieur de l’Aikido, Nebi Vural (cf Eurasia Aikido)

Même si on trouve sur le Net, un assez grand nombre de vidéos illustrant sa pratique et celles de ses élèves, les interviews de Nebi sont suffisament rares pour être notés. Il nous livre sans concession son opinion sur la pratique de l’Aikido, une discipline qui se doit de servir chacun de nous, éduquant mentalement et physiquement, bref, des paroles qui résonnent en moi de manière juste.

Watanabe Tadashige est à la tête de la lignée Marobashikai du Shinkage ryu. Je suis son enseignement depuis près de deux ans et c’est le genre de système où l’importance des détails prend tout son sens. C’est également depuis début janvier que l’éditeur Quest propose un DVD, Shinkage ryu hyoho, où Watanabe sensei présente une grande diversité d’aspects de cette célèbre école de Hyoho (stratégie).

Il ne s’agit aucunement d’une succession de démonstrations du curriculum de l’école, ce qui aurait un intérêt limité pour quiconque ne pratique pas, au contraire, Watanabe sensei pioche dans les diverses formes du Shinkage ryu, pour expliquer des notions primordiales comme Marobashi, Setsuninto et Katsuninto, mais également la relation étroite entre Kenjutsu et Taijutsu. Ce dernier aspect étant troublant de similitude avec l’Aikido. On trouvera également une description détaillée du Jubei no jo, une arme dissimulée sous l’aspect d’une simple cane dont on attribue l’invention au célèbre Yagyu Jubei.

Et cerise sur le gâteau, le tout est sous-titré en anglais.

Aikido, my spiritual journey, un ouvrage compilé à partir de deux ouvrages de Shioda Gozo, Aikido Shugyo et Aikido Jinsei, et à partir d’un livre de son fils, Yasuhisa, Kokyu ryoku de jinsei ni katsu.

Ce très beau livre renferme des trésors d’anecdotes et de conseils expérimentés sur la pratique martiale de l’Aikido, des parcours de jeunesse dans les quartiers chauds de Shinjuku afin de « tester » ses compétences jusqu’à son passage de 9ème dan face à O sensei, sans oublier ses nombreux face-à-face avec des Dojo Yaburi. Un petit trésor que je savoure actuellement.

En espérant que vous y trouviez de l’intérêt.

Written by Eric Grousilliat

Débute la pratique de l’aikido en 1988. En 1993, rencontre avec Tamura Nobuyoshi sensei dont il va suivre l’enseignement jusqu’au décès de ce dernier en 2010. Tamura sensei lui délivre le 4e dan en 2009. S’installe au Japon, à Tokyo en 2008, et poursuit la pratique de l’aikido au Tendokan...
Read more

2 Comments

Ludovic

Merci Eric pour la suggestion sur le livre de Gozo Shioda que je suis en train de dévorer.
Vraiment un trésor que je n’aurais pas forcément acheté rien que sur son titre…
Merci aussi pour le blog toujours aussi intéressant.
Ludo

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *