Emoto Masaru est un auteur japonais né en 1943 et décédé il y a tout juste un an, en octobre 2014.

Dr.Emoto04

La première fois que j’ai entendu parler de lui, c’était par Tamura sensei, au alentours de 2006, je pense.

eau1

Tamura sensei avait l’habitude de conclure ses stages par quelques mots, en général sur l’esprit a adopter en pratiquant l’aikido. Cette année-là, il évoqua à plusieurs reprises les « expériences » un japonais qui avait tenté de démontrer le lien entre la forme des cristaux de diverses eaux congelées et les sons auxquelles étaiient exposées ces eaux. Tamura sensei faisait référence à sa lecture de l’ ouvrage best-seller « Message from water » (水からの伝言, mizu kara no dengon) dont Emoto Masaru est l’auteur.

messageswater1

Alors bien sur, le message général de l’ouvrage est plutôt sympathique, puisqu’en résumé, il affirme que l’usage de mots agréables tel « merci », « amour », etc, permettait la formation de magnifiques cristaux de glace, et c’est ce point de départ, qui permettait à Tamura sensei d’aborder l’esprit de progression en aikido, exprimer sa grattitude envers son partenaire, simplement remercier, s’excuser, etc, permet de changer l’état d’esprit de façon positive de celui qui nous fait face (aite), et c’est une chose à laquelle je crois profondément. Mais d’autres parts, il faut être très clair, l’ouvrage « Message from water » et l’ensemble de ces résultats n’est rien d’autre que de la pseudo-science, sans aucune valeur expérimentale.

Tamura sensei avait une approche pragmatique de l’aikido, il testait, il expérimentait et gardait ce qui marche. Dans ce même état d’esprit, il polissait ses mouvements jour après jour, afin d’en retirer l’inutile, le superflu. C’est quelque chose qu’il a légué à moi et à l’ensemble de ses élèves et que nous devons choyer tel un trésor, mais il n’était pas un homme de science au sens général. Par conséquent, on peut comprendre son intérêt pour les « travaux » d’Emoto Masaru.

和(青)選択写真

Reste cependant de « Message from water » une magnifique collection de clichés de cristaux ainsi qu’un message d’humanité et de respect, proche de la vision du budo de O sensei…mais de bonnes choses peuvent-elles naître d’un mensonge? Le débat n’est pas clos…

Written by Eric Grousilliat

Débute la pratique de l'aikido en 1988. En 1993, rencontre avec Tamura Nobuyoshi sensei dont il va suivre l'enseignement jusqu'au décès de ce dernier en 2010. Tamura sensei lui délivre le 4e dan en 2009. S'installe au Japon, à Tokyo en 2008, et poursuit la pratique de l'aikido au Tendokan...
Read more

1 Comment

fabrice

Merci pour ce post. J’ai pratiqué avec Tamura Sensei entre 1999 et 2004 et je retrouve dans cet article ce que j’ai perçu de son enseignement, sa transmission. Concernant les travaux expérimentaux de Emoto Masaru, ils sont très intéressant et ont ouvert la voie, tout comme ceux de la mémoire de l’eau de Jacques Benvéniste à de nouveaux champs de recherche basés sur l’information fréquentielle et son action sur la matière. De nombreux scientifiques oeuvrent sur ce thème aujourd’hui. La pseudo-science, comme on l’emploi dans les milieux zététiques n’existe pas. Il y a la science et ce qui n’en n’est pas. Mais tout le problème vient de ce que l’on entend par science. Un très bon article sur la définition de la science : http://www.jamet.org/Reflexions/Science/Definition.html

Merci pour ton blog

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *