aikidoTamura10

A un mois du 6ème anniversaire de la disparition de Tamura sensei, je trouve finalement le temps d’évoquer un ouvrage le concernant, qui me tient à cœur.

« Nobuyoshi Tamura shihan, son héritage, son message, volume 1, l’espit Shumeikan » est un livre magnifique que je dois à Xavier Boucher, l’un des coordinateurs du projet, d’avoir eu la chance d’en recevoir un exemplaire. J’en profite donc pour le remercier.

téléchargement

Le projet derrière cette initiative d’une équipe de passionnés, élèves de Tamura sensei, était de réunir divers textes d’intérêt qu’il nous a laissé afin que l’esprit qui l’animait, son message reste vivace dans nos cœurs. Et ne serait-ce que du point de vue de cet objectif, c’est une pleine réussite.

J’ai, à titre personnel, toujours trouvé les textes de sensei « parlant », utilisant des images simples, des mots intelligemment choisis pour transmettre efficacement des paroles de bon sens. C’est donc tout naturellement que j’ai été touché par le contenu de ce livre, qui d’une certaine façon continue d’entretenir la flamme que ma rencontre avec sensei a allumé il y a près de 25 ans. Outre les préfaces chargées d’émotion du doshu Ueshiba Moriteru et de Yamada sensei, j’ai particulièrement apprécié l’introduction où l’aîné des trois fils de Tamura sensei, Nobumichi, retrace de manière brève mais précise, ses origines familiales et les circonstances ayant permis son entrée dans le monde de l’aikido.

« Mon père (Tamura Nobuyoshi) me raconta que durant l’occupation américaine du Japon, les jeunes étaient tenus de fréquenter les écoles de proximités, Pour lui, cela signifiait devenir paysan puisque le lycée le plus proche de sa maison, enseignait l’agriculture, une carière qui ne l’attirait guère. A 17 ans, il prit sa destinée en main (…) et se rendit à Tokyo.« 

10390107_755767967831144_3817742632317457046_n

Les divers textes et écrits de Tamura sensei qui sont présentés recouvrent la période de ses vingt dernières années d’existence, une période qui comme l’indique son fils, coïncide avec l’établissement du dojo Shumeikan. C’est donc bien une parcelle, si ce n’est le cœur de l’esprit Shumeikan, que l’on retrouve tout au long de Nobuyoshi Tamura shihan, son héritage, son message que je vous invite à découvrir via ce lien.

9-1987-Oct-Madrid-Tamura-sensei-se-afana-en-plegar-su-hakama-dandonos-ejemplo-de-lo-importante-que-es

« O sensei disait que l’aikido est « geza no gyo » (la pratique de l’humilité). Ce qui veut dire q’il faut se placer au service de tous les autres pratiquants en une position inférieure à eux, plutôtque de se placer par principe le plus haut possible. Qui occupe une position de responsabilité devrait être, plus encore que les autres, conscient de cela.« 

10552405_938449299563009_1164882661797174987_n

 » Quand on se consacre à l’entraînement (shugyo) du budo, il est bon de connaître, en premier lieu, l’origine, l’existence et la finalité de l’homme (…) pour être plus explicite, c’est comprendre l’autre, c’est comprendre la connexion entre l’autre et soi puis soi et l’autre. C’est percevoir l’ordre des choses« .

598927_10151919582035928_1448083029_n

 » Comment donc partir à la quête du maître véritable? Le premier point à retenir est la personnalité du maître. En effet, l’aikido va agir sur le corps et sur l’esprit. Si le maître est pur, humble, épanoui, rayonnant, son enseignement sera le reflet de sa personnalité (…)En quatrième point (…) il est essentiel que l’homme se livre à une recherche sans cesse renouvelée (…) chaque jour, il doit trouver en lui les forces de recommencer à zéro.« 

1238884_499109303504571_592446333_n

Written by Eric Grousilliat

Débute la pratique de l'aikido en 1988. En 1993, rencontre avec Tamura Nobuyoshi sensei dont il va suivre l'enseignement jusqu'au décès de ce dernier en 2010. Tamura sensei lui délivre le 4e dan en 2009. S'installe au Japon, à Tokyo en 2008, et poursuit la pratique de l'aikido au Tendokan...
Read more

4 Comments

David

Je pourrais dire si elles vont traduire ce livre en espagnol, il serait très interesenta que ce livre pourrait être lu dans toutes les langues, grâce

Reply
EURL CASSIOPEE

Bonjour,
je suis libraire et souhaiterai vous commander un exemplaire du livre de Maitre Tamura, que j’ai d’ailleurs eu l’honneur de rencontrer…
merci de me contacter dès que possible
bonne journée
Carole Crémois
Libaririe cassiopée
69620 LE BOIS D’OINGT
04 72 38 20 44

Reply
Eric Grousilliat

Bonjour,

Merci pour votre message et désolé pour le délai de réponse.
Cependant, vous avez sans doute mal lu mon article, ou peut-être bien n’ai-je pas été assez clair dans mon propos mais en aucun cas je ne suis un quelconque distributeur de l’ouvrage sur Tamura sensei.

J’en fais juste une pub officieuse ici. Il m’est donc impossible d’accéder à votre requête.

Il est cependant disponible via le lien ci-après:

http://www.ena-aikido.com/categorie-produit/livres/

Cordialement.

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *