Tamura sensei a débarqué sur le continent européen, et plus précisément à Marseille, le 13 novembre 1964. Il avait 31 ans.

14184429_1162145537193383_4751300352394927994_n

Il est sans doute difficile de s’imaginer comment malgré son petit gabarit, ce tout jeune expert a pu faire son chemin dans l’univers naissant de l’aikido européen.
C’est tout récemment qu’est apparu sur la toile, une série d’extraits d’un stage que dirigea Tamura sensei en 1965 à Zurich, sans doute le tout premier qu’il dirigea en Suisse. Ces vidéos que l’on doit à l’initiative de l’école d’aikido de St Gallen permet de se faire une idée juste  du talent technique et des capacités physiques de ce jeune shihan, ce qui ferra dire plus tard à Chiba sensei:

« …la véritable raison pour laquelle je le tiens en si haut respect. Il ne s’entraîne pas ainsi pour capter l’attention des gens, sa vie quotidienne et son entraînement forment une unité parfaite. On peut dire qu’il est du rare type d’individu qui montre le véritable esprit dans sa vie quotidienne. »

14199443_1162145510526719_8577608589347360869_n

Dans ce tout premier film, on peut admirer la mobilité et la rapidité d’exécution de Tamura sensei, qui effectue une démonstration à genoux, tout d’abord Suwari waza puis Hanmihandachi waza, situation qu’il maintient pour effectuer un énergique Taninzu gake.

La seconde vidéo reprend également la situation précédente, un taninzu gake en Hanmihandachi où Tamura sensei fait à nouveau preuve de capacités d’évasion assez fantastique.

Et finalement le troisième et dernier film se consacre à Suwari kokyu ho, un exercice typique de l’aikido.

La première personne  servant de partenaire à Tamura sensei est Mr Alain Guerrier, cinéaste et professeur d’aikido. La suite du film où sensei pratique avec des judoka bien plus large et lourd que lui, nous fait comprendre d’où lui vient le surnom de « mur » qu’il s’était vu attribuer lors de son séjour à Hawaii en tant qu’accompagnateur de O sensei. (cf Un pont d’argent)

 

14184566_1162145420526728_279833210000423514_n

Written by Eric Grousilliat

Débute la pratique de l’aikido en 1988. En 1993, rencontre avec Tamura Nobuyoshi sensei dont il va suivre l’enseignement jusqu’au décès de ce dernier en 2010. Tamura sensei lui délivre le 4e dan en 2009. S’installe au Japon, à Tokyo en 2008, et poursuit la pratique de l’aikido au Tendokan...
Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *