L’influence considérable que joua la pensée Omoto et son leader Deguchi Onisaburo sur Ueshiba Morihei est un sujet que j’ai maintes fois abordé aussi bien sur ce site que dans mon livre « Aikido, à la croisée des chemins ».

Le documentaire japonais qui suit en plus de retracer ce lien accompagné d’images d’archives, fournit de manière aussi inattendue qu’extraordinaire des extraits inédits de films d’avant-guerre où Ueshiba Morihei démontre son art.

Deguchi Onisaburo et Ueshiba Morihei

Les mouvements illustrés sont extrêmement similaires au contenu du film de 1936, réalisé dans les locaux du journal Asahi. Il est sans doute raisonnable de penser qu’il s’agit là de techniques et mouvements spécialement dédiés aux démonstrations. Certains diront Daito ryu d’autres Aikibudo ou encore Aikido…à mon sens, en ce qui concerne Ueshiba Morihei, ces termes englobent une même et unique pratique.

La première démonstration (débutant à 1’12) semble avoir lieu au dojo Kobukan de Tokyo (à l’emplacement actuel de la demeure Ueshiba à Shinjuku). Les mouvements de Ueshiba Morihei sont à la fois simples et épurés, aucune technique complexe (au sens mécanique du terme) n’apparait, en terme d’aikido moderne, il s’agirait essentellement de Kokyu nage.

La deuxième démonstration (au alentours de 12’00) se tient lors d’un évènement public, le Budo Taikai, en novembre 1936, soit la même année que le film du journal Asahi.

Nakayama Hakudo

On y voit d’abord une démonstration de Iaido du très célèbre Nakayama Hakudo, maitre de sabre et de jo, fondateur du Muso Shinden ryu. Puis un bref aperçu sur les dirigeants de l’Omoto, Deguchi Hidemaru, Deguchi Onisaburo, Deguchi Naohi et Deguchi Sumi. Hidemaru est le fils de Onisaburo et Sumi, elle-même fille de Deguchi Nao, la fondatrice de l’Omoto. Naohi est l’épouse de Hidemaru.

Puis vient le tour de Ueshiba Morihei (12’23) qui démontre plusieurs mouvements face à une attaque de groupe, on est clairement dans la démonstration visant à épater l’assistance.

A 15’43 sur la vidéo, on retrouve un court extrait de la pratique de Ueshiba au Kobukan.

J’éprouve toujours de l’admiration et de l’étonnement lors que resurgisse de tels documents 50 ans après le décès du fondateur. Bon visionnage à tous.

Written by Eric Grousilliat

Débute la pratique de l'aikido en 1988. En 1993, rencontre avec Tamura Nobuyoshi sensei dont il va suivre l'enseignement jusqu'au décès de ce dernier en 2010. Tamura sensei lui délivre le 4e dan en 2009. S'installe au Japon, à Tokyo en 2008, et poursuit la pratique de l'aikido au Tendokan...
Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *