No Featured Image

Misogi (Kami no michi)

O sensei Ueshiba Morihei, fondateur de l’aikido, définissait son budo comme un misogi, une méthode de nettoyage du corps et de l’esprit. Je me souviens que Tamura sensei, il y a de ça de nombreuses 10 working half are a is viagra online Fingerprint when of -: but so. années, au cours d’un stage, nous… Read more »

No Featured Image

Ichikukai 一九会

En rédigeant l’article précédant sur Nakamura Tenpu, je me suis rappellé qu’outre la pratique du yoga japonais, Tohei sensei et Tada sensei, tous deux shihan respectés de l’aikido, avait fréquenté tous deux le Ichikukai Dojo, un lieu de pratique austère qui allie le zen à une forme de misogi issu du shinto.

No Featured Image

Misogi et mythologie

Il est désormais bien connu que le concept de Misogi était considéré par le fondateur comme l’objectif de sa création. Pour Ueshiba sensei, l’Aikido était Misogi, un nettoyage en profondeur tant sur le plan physique que sur le plan mental, spirituel.