Charles Gruzanski, un pionner méconnu

L’occupation du Japon par les forces américaines au lendemain de la guerre fut l’occasion pour certains occidentaux d’étudier de manière approfondie les Budo et Bujutsu qui avaient survécu jusque là depuis le lointain passé du Japon médiéval.
Le personnage le plus célèbre que l’on peut classer dans cette catégorie est sans aucun doute Donn F.Draeger, auteur, chercheur et pratiquant émérite, premier non-japonais à intégrer l’école Tenshin Shoden Katori Shinto ryu, haut gradé en kendo et en Shinto Muso ryu jodo.
Un autre homme suivit une démarche similaire, en faisant les efforts nécessaires pour pouvoir intégrer l’école Masaki ryu, un style où l’arme de prédilection est la chaîne lestée. Son nom…Charles Gruzanski.

Continuer à lire « Charles Gruzanski, un pionner méconnu »

Aikido et Shurikenjutsu

Même si le nom est associé en général avec l’image folklorique du ninja, la discipline du lancer d’objets (pointes, couteau, etc) en plus d’être un classique des arts martiaux japonais, présente un énorme intérêt dans la formation du corps.


Le terme Shuriken ( 手裏剣) signifie «sabre de paume» et désigne des objets aussi variés que des couteaux de lancer ou bien des pointes d’acier. Bon nombre de systèmes martiaux (Ryuha) ou d’experts reconnus se sont interressés à cette pratique à un moment ou un autre. Continuer à lire « Aikido et Shurikenjutsu »