Dans la nuit du 9 au 10 avril 2020, Madame Rumiko Tamura nous a quitté.

C’est le coeur rempli de tristesse mais également de merveilleux souvenirs passés en sa présence, que j’écris ces quelques lignes.

Madame Tamura était à bien des égards un modèle pour bon nombre d’entre nous, certes mère et épouse, mais également une pratiquante admirable. Sa manière de faire de l’aikido était à l’image de son existence, discrète mais efficace.

Je vous laisse apprécier ce film pris en 1962 à l’occasion de son passage du Shodan. La scène se passe au Honbu dojo de Tokyo, en présence de Ueshiba Kisshomaru.

Après la disparition de son mari, il y a maintenant quasiment dix ans, elle continua de se rendre au Honbu dojo chaque année pour pratiquer le coeur vaillant.

C’était toujours un honneur et une joie d’être son partenaire. Ces dernières années j’avais malheureusement eu moins l’occasion d’aller à sa rencontre mais elle m’avait fait la joie de m’écrire à l’occasion du Nouvel An dernier.

Elle restera éternellement dans mon coeur, comme dans celui des très nombreuses personnes qui l’ont croisés dans leur chemin de vie.

J’adresse mes sincères condoléances à toute sa famille.

Et si vous voulez partager souvenirs et photos.

Suivez-moi

Un commentaire sur “Adieu Madame

  • Peter Hopfinger

    Mes condolences le plus sincères a la famille. J’ ai des belles souvenirs de les années 1887 de 1994 dont nous étions installée à Aix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.